By any beats necessary Wax Tailor

le Chroniques ,

Wax Tailor5ème album pour le fer de lance du trip-hop français. C’est à l’occasion de sa dernière tournée en Amérique qu’il décide de nous proposer sa vision musicale des US. Il imagine cet album comme un long road-trip sur les routes du continent. Ce qui caractérise une fois de plus son album c’est la qualité des invités, des plus prestigieux (Ghostfacekillah, Tricky…), aux jeunes artistes talentueux. Wax Tailor enchaine ainsi les titres dans des genres différents mais qui font l’essence de l’histoire musicale américaine, du blues en passant par les ballades sudistes ou les titres hip-hop old school… Malgré des titres biens différents on suit volontiers le chemin musical que nous propose Wax Tailor, mention spécial pour les  jeunes Token et A-F-R-O sur « Back on wax » ou Lidl jeune chanteuse parisienne sur le tarantinesque « Buckwild » !

Au niveau instrumental Wax tailor s’accompagne d’une flutiste et d’un violoncelle, instrument que l’on ne s’attend pas forcément à voir associer dans ces contextes musicaux, mais cette touche jazzy ne fait que renforcer le concept de l’album et donne une touche très classe. Seul bémol, l’album prend sa réel dimension en live, l’enregistrement ne rend pas complètement les émotions de ce voyage musical un peu lissé à l’enregistrement, dommage !