Exp3riment Tribeqa

le Chroniques , ,

tribeqaJ’accroche sévèrement au nouvel album de Tribeqa. Ce collectif Nantais avait par le passé produit deux très bons disques de « jazz fusion » (Tribeqa et Qolors) bourrés d’influences multiples. Avec « Exp3riment », le groupe, désormais trio après un changement de personnel, enracine à nouveau son projet dans les musiques Africaines. D’ailleurs le balafon (xylophone africain pour faire court) se fait entendre sur la quasi-totalité des titres et de nombreuses voix évoquent le grand continent africain.

Instruments acoustiques côtoient en parfaite harmonie machines électroniques. C’est le principe de la fusion me direz-vous. On associe des éléments ou des styles a priori  opposés et on s’arrange pour en faire un mélange réussi. « Exp3riment » confirme le  savoir-faire de Tribeqa. Zébrures de scratch hip-hop, guitares acoustiques et électriques, bribes de chants, rythmique accrocheuse sont les éléments d’une formule largement gagnante.

Un disque qui  vous donnera envie de danser mais vous invitera également à rester zen voire à méditer avec certains titres empreints de poésie musicale.

Une chouette réussite à ranger près de General Elektriks et de Beat Assaillant.

Laisser un commentaire