Feu Nekfeu

le Chroniques

NekfeuLe groupe 1995 (prononcez plutôt « un neuf neuf cinq ») est devenu un des acteurs majeurs du rap français. Après le succès de leur premier album « Paris sud minute » en 2013, plusieurs membres sortent un album solo qui prolonge le travail en commun. « Feu », celui de Nekfeu (dont le pseudonyme rappelle à la fois son prénom, Ken, et son surnom, Le Fennec) a clairement marqué cette année 2015. Le jeune interprète (25 ans au compteur), y démontre ses talents de chanteur mais aussi d’auteur. Car derrière le rappeur transparaît l’amoureux de la littérature. Et les évocations de Jack London, Maupassant ou Kundera qui parsèment l’album sont là pour le montrer.

Ne pas croire cependant que Nekfeu est tombé dans la chanson à texte, bien au contraire. Notre chanteur sait jouer sur plusieurs tableaux et en premier lieu celui du rap. On retrouve d’ailleurs sa formidable technicité, déjà entrevue au sein de 1995, dans des morceaux comme « Le Horla » ou « Nique les clones, part II ». Flow, rythme, rimes, punchlines, tout est largement maîtrisé. Et dans un autre tableau, monsieur sait aussi apporter des touches pop pas des plus désagréables. Pas étonnant donc que le disque ait remporté succès critique et populaire (il est disque de platine).

 

Laisser un commentaire