Les Etats-Unis, kaléidoscope musical… Sélections de CD et mix musical à écouter

le Remix , , , , , ,

 

USA01 (ville)

Dans le cadre de nos animations consacrées aux Etats-Unis à la médiathèque de Bouchemaine (1er semestre 2016), l’occasion était donnée de réaliser un programme musical (pour l’heure de la sieste…), évoquant les multiples genres musicaux représentés à l’intérieur des frontières de ce vaste pays…

Pour concocter ce programme, 20 morceaux ont été triés sur le volet afin de proposer une heure d’écoute au total. Le parti-pris a donc été de représenter chaque genre de façon furtive (blues, country, folk à l’ancienne et néo folk, B.O. de films, soul, jazz, hip-hop,…), en alternant (re)découvertes et sentiers plus balisés. Pour faciliter sa « visibilité », ce programme pris la forme d’un voyage : des musiques rurales aux sonorités urbaines.

 

Voici quelques-uns des titres sélectionnés :

 

USA02 (Van Zant)
Townes Van Zandt – Live at The Old Quarter, Houston
: : “To live is to fly”

L’une des grandes figures de la country mâtinée de folk, poète maudit, et sans doute éclipsé à l’époque par le grand Bob Dylan… Le label Domino lui rend justice ici en rééditant ce double “Live at Old Quarter” à Houston de 1973, où T. Van Zandt y égraine pas moins d’une trentaine de chansons devant une cinquantaine de personnes, dans un registre guitare/voix qui prend aux tripes…

 

USA03 (King)
Carole King – Tapestry : “You’ve got a friend”

L’une des auteurs-compositrice new-yorkaises les plus talentueuses des 70’S, qui a notamment écrit pour Les Beatles et Aretha Franklin. Elle connut le succès en tant qu’interprète avec cet album « Tapestry » (1971), réédité en 2007, où l’on retrouve sur chacun des titres sa qualité de composition et d’arrangements, et un timbre de voix à fleur de peau…
Exemple avec ce morceau « You’ve got a friend » : mélodie imparable et subtilité des arrangements accompagnant le piano (notamment aux percussions).

 

USA04 (Michels Affair)
El Michels Affair – Sounding out the city : “Behind the blue curtains”

Le revival soul-funk de Brooklyn passe inévitablement par l’écurie “Daptone records” (les musiciens d’Amy Winehouse, vous voyez ?), qui draine une multitude de musiciens talentueux. Ce collectif a notamment fait le “backing band” pour Sharon Jones, Aloe Blacc, Charles Bradley, et produit quelques pépites instrumentales, avec leurs formations à géométries variables : les Dap-Kings, le Menahan Street Band, le Budos Band,…
Leon Michels (flûte, saxophones, orgues, et surtout arrangeur hors-pair) avait également, en parallèle, fondé “El Michels Affair” pour le label Truth and Soul, et signé en 2004 cet album intemporel, avec le son chaleureux des enregistrements sur bandes analogiques…

 

USA05 (Elysian Fields)
Elysian Fields – The afterlife : “Someone”

Duo masculin / féminin de New-York (“Downtown Manhattan” précisément), où flotte l’esprit des cabarets new-yorkais à tendance néo-romantique… Mais ce groupe a également une forte attache avec le continent européen (c’est là qu’ils ont connu leurs premiers succès d’estime), et précisément en France (leurs albums sont distribués en Europe par le label bordelais Vicious Circle).
Leurs compositions sont teintées de jazz et incluent quelques morceaux folk, mais le duo “vénéneux” est passé maître, avant tout, dans l’art des ballades sombres, mystérieuses et mélancoliques, sublimées par le timbre envoûtant de la chanteuse Jennifer Charles.

 

Vous retrouverez l’ensemble des artistes et morceaux composant cette sélection américaine en suivant ce lien :

Playlist – Les Etats-Unis, kaléidoscope musical

La sieste musicale peut être réécoutée directement sur la page Mixcloud de la médiathèque, ou grâce au lecteur situé en bas de cette page.

So, let’s hit the road with us !

Partagez cet article :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Laisser un commentaire