Liquid Spirit Gregory Porter

le Remix

Tous les ans depuis maintenant 9 ans, le Saveurs Jazz Festival invite les amoureux des musiques jazz à se retrouver chaque début d’été à Segré. Pour cette 9ème édition, qui se tient du 5 au 9 juillet,  la tête d’affiche est Gregory Porter. Mais on pourra écouter aussi Selah Sue, Morcheeba, Kyle Eastwood… et tant d’autres excellents artistes. Vous pouvez retrouver toute la programmation sur le site  http://www.saveursjazzfestival.com/

Mais le Saveurs Jazz, ce n’est pas qu’un festival ! L’association organisatrice, Jazz Au Pays, propose également toute l’année une série de rendez-vous et d’ateliers pédagogiques destinés à des musiciens amateurs et élèves scolarisés en Anjou bleu. Parmi ces rendez-vous se trouve la rédaction de chroniques musicales avec des lycéens segréens, devenant ainsi apprentis-journalistes durant quelques semaines. Cette année les élèves ont planché sur un des derniers album de Gregory Porter, « Liquid spirit ».

En joli clin d’œil envers ces apprentis-chroniqueurs, il nous a semblé intéressant de vous en faire découvrir quelques unes. Vous en retrouverez une sélection dans la suite de cet article. Outre la chronique, les élèves ont été invités à proposer une réinterprétation graphique de la pochette de l’album. Elle servira d’accueil à leur chronique.

 

 

 

Vous  avez  passé une mauvaise  journée ? Prenez vos écouteurs et appuyer sur Play pour écouter l’album  de Gregory Porter et laissez-vous envoûter par sa voix. Vous ne verrez pas le temps passer. Cet album authentique vous fera en effet  voyager dans différents univers  aussi plaisants les uns que les autres dès les  premières notes de musique. La voix  chaleureuse de Gregory Porter fait appel à nos émotions les plus profondes  tout au long de son album. Si « Liquid spirit » et « The in crowd »  donne envie de danser, nous trouvons quand même que les musiques douces sont un peu trop présentes. Même si « Lonesome Lover » et « Water under bridges » reste des morceaux qu’on  vous conseille

Quentin Bouhallier & Tom Patry Mahier

 

 

 

Si vous n’aimez pas le jazz, commencez par cet album ! Gregory Porter aborde différents thèmes tels que l’amour et la solitude ( «I fall in love too easily », « Wolfcry ») mis à part une chanson qui se démarque particulièrement des autres grâce à son rythme entraînant : « Liquid Spirit ». Cet album s’écoute facilement et encore mieux seul, au calme dans son salon. L’homme à la casquette noire a été influencé par Nat King Cole, Marvin Gaye, Joe Williams ou bien encore Donny Hathaway. Contrairement à ce que pensent beaucoup de gens sur le jazz, en le décrivant comme musique obsolète, Gregory Porter nous démontre que la musique jazz est une musique qui peut être aussi très actuelle. Le chanteur nous offre un album que l’on pourrait qualifier alors d’intime, les paroles de ses chansons se rapportant beaucoup à la rupture amoureuse. Bref ! Un album à écouter de toute urgence (surtout si par malchance, vous cumulez les ruptures…) !

Alicia Renard & Eve Parent

 

 

D’habitude les gens cagoulés braquent des banques  alors que Gregory Porter, lui, braquera vos deux oreilles. En effet cet artiste international né à Sacramento, et qui a vécu à Brooklyn a été récompensé lors de la 56eme cérémonie des Grammy  Award en 2014 pour «  Liquid Spirit », qui a été certifié disque de platine. Celui-ci est son troisième album qui comporte quatorze titres pour une heure de plaisir. On retiendra bien deux ou trois  titres comme Liquid Spirit et Musical Genocide qui  sont joyeux et entrainants, comparés à Lonesome Lover qui se démarque des autres mais qui reste tout de même agréable. Le grain de voix de Gregory Porter est particulier, il a une voix grave et chaude qui nous entraine facilement dans ses chansons. Si nos arguments vous ont convaincu alors retrouvez Gregory Porter qui sera en concert le lundi 9 juillet 2018 à la scène du parc de Bourg Chevreau au Saveurs jazz festival.

Eddy Beduneau, Benoit Chatton & Théo Deneux

 

 

Vous croyez que le jazz est une musique ennuyante et ancienne ? Grégory Porter va vous prouver le contraire. Reconnaissable à sa cagoule noire, il a formé son style en s’inspirant d’interprètes comme Nat King Cole pour le jazz ou encore Marvin Gaye pour la soul. Les chansons de son 3e album, Liquid Spirit, qui a remporté, en 2014, le Grammy Awards du meilleur album de jazz vocal, sont toutes agréables à écouter. Il nous offre des titres chaleureux qui apaisent comme « Hey Laura » mais également d’autres plus énergiques et dansants comme « Liquid Spirit ». Cet album permet donc de découvrir le jazz d’une manière actuelle et originale. Grégory Porter a voulu nous livrer un album plus personnel où il s’exprime sur sa douleur, sur l’amour maternel et les blessures provoquées par le racisme et l’injustice. N’hésitez donc pas à aller l’écouter le 9 juillet 2018 lors du festival Saveurs Jazz qui se déroulera à Segré.

Manon Bourneuf & Léa Emmanuel.