Me v’la Geneviève Morissette

le Chroniques

MorrissetteElle a l’excentricité de Diane Dufresne, la poésie de Richard Desjardin et ceux qui aiment Robert Charlebois seront ravis.

Malgré son nom, elle n’a aucun lien de parenté avec la Canadienne Alanis. Geneviève est une Québécoise aux cheveux rouges qui chante en joual (un parler populaire urbain de la région de Montréal).

Son premier album « Me vl’a » est sorti en août 2015 en France avant le Canada, ce qui n’était pas arrivé depuis Félix Leclerc. En 2014, elle est invitée par Lynda Lemay pour chanter à l’Olympia.

On y trouve des chansons tendres : Me v’la  / La femme en beige / Tomber « su l’cœur » / Ca veut pu… sur ces deux derniers titres, elle s’accompagne au piano.

Et d’autres plus rock : M’acheter un jet / Exploser…

De l’humour dans un duo avec Oldelaf : Comme dans un film.

Malheureusement, aucune parole n’accompagne ce CD pour une meilleure compréhension mais elles sont téléchargeables sur le site d’EPM musique.

 

 

Image 1D touch 3

Partagez cet article :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Laisser un commentaire