Memories are now Jesca Hoop

le Chroniques

HoopSub Pop, le label du rock gras et grunge de Seatle, celui qui a fait l’histoire du rock des 90’s signe cette jeune femme fluette et folk, Jesca Hoop. Le logo au dos de la pochette  rappelle les riches heures du rock à guitares et des chemises de bûcherons. Sur le disque de Jesca, je cherche des sons à la Black Sabbath. En vain. Que du léger, du diaphane, de l’éthéré. Et c’est bien. Arrangements minimaux et beaucoup de voix. Celle de Jesca, multipliée, et puis des chœurs. J’oserai une comparaison avec Kate Bush. Un certain Blake Mills, l’homme orchestre de ce disque, l’accompagne sur la plupart des titres. Et surprise, la trop discrète Fiona Apple apparaît à l’harmonica sur un titre. On se laisse facilement happé par le premier titre  » Memories are now « , manifeste minimal surprenant. Et le reste du disque, très différent, nous embarque loin de cette ouverture. Les guitares se font folk, les voix caressent nos oreilles. Assurément un disque qui pose une ambiance vaguement familière et pourtant étrange.