Open me Guillaume Perret & The Electric Epic

le Remix ,

PerretIl est des artistes qui savent nous rappeler combien les frontières sont dénuées de sens. Guillaume Perret en est. Poulain de John Zorn qui le soutient depuis ses débuts foudroyants en produisant son premier album « Guillaume Perret and the Electric Epic » le saxophoniste électrique a su, dès ses débuts explosifs, bousculer les genres. Ce disque mêlait déjà des accents métal, rock progressif, psychédélique ou électro, faisant flirter jazz et punk.

Pour « Open me », disque très attendu, Perret et ses acolytes transforment l’essai. Ils nous livrent un nouvel ovni dépassant les étiquettes musicales, qui nous confirme combien il est vain de vouloir classer certains artistes dans des cases. Les amateurs y entendront des accents rappelant les grandes heures du Miles Davis électrique, du Weather Report de Joe Zawinul et Jaco Pastorius, ou de Magma.

Les musiciens passent, sans accroc, de nappes musicales apaisantes à des déferlantes mêlant encore divers styles musicaux.

A écouter d’urgence.

Paru sur Kakoum records en 2014.

Guillaume, le Club Musique (Bouchemaine)

Partagez cet article :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Laisser un commentaire