Paris in the rain Sarah McKenzie

le Chroniques

Dès les premières notes de cet album, vous serez entraînés dans l’univers musical de Sarah McKenzie. Avec cette reprise de « Tea for two », qu’elle a arrangée : ça swingue ! Mais elle n’interprète pas que des standards du jazz, elle propose également des compositions personnelles. Chanteuse, pianiste, compositrice, arrangeuse, cette jeune australienne de 29 ans publie son quatrième album « Paris in the rain » ville où elle vit actuellement. Son talent, d’une maturité précoce, est à la perfection.

Sa voix nous envoûte sur différents rythmes : bossa nova (« Triste »), sensuel (« Don’t be a fool »), swing (« Onwards and upwards »), bop (avec l’instrumental « Road chops »). On pourrait la comparer à la Canadienne Diana Krall. Nous lui souhaitons également une très belle carrière !