Punk, l’histoire complète Mojo magazine

le Remix , , ,

punk01

« Tu plaques un accord, ça fait TWANG, et hop, tu joues de la musique. », Sid Vicious.

« Quelque chose a changé. C’est arrivé en Angleterre le jour où les Sex Pistols, grossiers et incontrôlables, sont apparus en direct à la télévision et en Amérique quand les Ramones ont balancé leurs explosions sonores de deux minutes.
A une époque où le rock prétendait prendre des risques, mais était devenu complaisant et bien trop plan-plan, le punk est venu tout remettre en question. Ses racines sont bien antérieures aux Sex Pistols ou aux Ramones, mais ces groupes et une poignée d’inadaptés à l’état d’esprit similaire ont permis au mouvement de percer. Imposant l’idée que la musique, la mode ou l’art étaient à saisir tout de suite, tout était bon à chambouler et à ré-énergiser pour la nouvelle génération. »

Extrait de l’éditorial, par Mark Blake.

 

Ce livre est comme une boîte remplie d’interviews, d’archives, de témoignages, d’articles de fond et de belles images. « PUNK », c’est l’histoire complète d’un mouvement révolutionnaire. Réunissant les articles du mythique MOJO, cet ouvrage retrace année après année une histoire musicale autant que sociale, tissée de contradictions, de difficultés et d’une formidable envie de s’exprimer.
A sa lecture, on perçoit combien ce mouvement, aussi bref qu’intense, aura été une aventure extrême, faite d’expérimentations diverses.

 

La playlist PUNK de la médiathèque de Bouchemaine !

Les titres en gras font partie des 77 meilleurs albums de tous les temps selon l’ouvrage :

– The definitive story of CBGB (compilation de titres joués au CBGB, célèbre club punk new yorkais)
– The Velvet Underground – The Velvet underground & Nico : Deluxe edition (1967 – rééd. 1995)
– The New York Dolls – New York Dolls (1973)
– Sex Pistols – Never Mind The Bollocks (1977)
– Télévision – Marquee Moon (1977)
– Wire – Pink Flag (1977)
– The Clash – London Calling (1979)
– Joy Division – The Best Of 1979-1980 (éd. 2008)
– The Clash – Sandinista (1980)
– Dead Kennedys – Fresh Fruit For Rotten Vegetables (1980)
– The Cramps – Songs The Lord Taught Us (1980)
– Fugazi – 13 songs (1988)
– Nirvana – Nevermind (1991)
– The Bad Brains – Rock For Light (1991)
– The Libertines – Time for Heroes (2007) – Anthems for doomed youth (2015)

Et aussi :
The Pixies, Sonic Youth, Green Day,…

En France :
Didier Wampas, Les Vilains Clowns, Burning Heads, Les Ecureuils Qui Puent…

Livres : The Clash, Combattants punks ; BD : Punk rock et Mobil homes ; DVD : Made in Britain, This is England, Control,…

« En tant que roi du punk, je décrète cette loi : le punk n’a pas besoin de roi”, Johnny Rotten.

Un livre publié aux éditions Tournon en 2008 (288 p., abondamment illustré).

Guillaume, pour le Club Musique de la médiathèque de Bouchemaine.

Extrait vidéo : Sid Vicious « massacrant » le My Way de Sinatra, en direct de l’Olympia ! :

Partagez cet article :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Laisser un commentaire