Thomas Dutronc Enfant du jazz manouche et de la chanson française

le Remix ,

Thomas Dutronc est le parrain de l’opération « Sur ses mots » qui se déroule tout au long de cette année dans des collèges de notre département. L’occasion de revenir sur un parcours singulier dans la chanson française.

 

Thomas Dutronc fait partie de ces petits princes de la musique. Peu de gens ignorent le nom de ses parents Jacques Dutronc et Françoise Hardy. Pourtant il s’est mis tard à la musique. Ce n’est que vers 18 ans que la passion de la guitare l’a touché. Il l’a découvert à travers l’œuvre d’un géant, Django Reinhardt, et a voulu se former auprès de ses héritiers. Le jazz manouche devient très vite sa musique de prédilection. Il entame donc d’abord une carrière d’accompagnateur, de sideman comme on dit dans le jargon du musicien, notamment à côté de grands noms comme Romane ou Tchavolo Schmitt. Il intègre aussi le Gypsy Project  de  Biréli Lagrène, qu’il considère comme un de ses maîtres.

Après avoir participé à plusieurs albums (pour ses parents notamment, mais aussi Jacno ou la musique du dessin animé « Les Triplettes de Belleville »), il sort en 2007 son premier album « Comme un manouche sans guitare ». Il remporte un très grand succès public, notamment avec les tubes « J’aime plus Paris » et la chanson-titre. Suivent un enregistrement live et un 2ème album en 2011 : « Silence on tourne, on tourne en rond ». Dans ces albums Thomas Dutronc marie avec talent son goût pour la musique manouche et les jeux avec les mots et les sonorités. Cela donne des chansons souvent légères et enjouées.

 

 

En 2015 il sort son troisième album « Éternels, jusqu’à demain », qui sonne musicalement plus pop (comme dans le titre « Allongés dans l’herbe »), et offre plus de maturité dans les textes. Mais de ci de là la musique manouche ne se fait quand même pas oublier.

 

 

En décembre dernier, il a donc été choisi comme parrain de l’opération « Sur ses mots », proposée par les Journées nationales du livre et du vin en partenariat avec le Département. Cette opération accompagne des collégiens dans un travail sur l’écriture de textes à travers l’œuvre d’un artiste.  Thomas Dutronc est le 1er musicien après une série de trois écrivains à endosser ce rôle. Les classes choisies ont ainsi pu rencontrer le chanteur à la Collégiale Saint-Martin le 18 janvier dernier, et lui poser leurs questions sur son œuvre et son parcours. À l’issue de cette rencontre, Thomas Dutronc a répondu à quelques questions (cf. la vidéo dessous) et s’est prêté à une séance de dédicaces (dont une sur un album du BiblioPôle 😉 ). Le BiblioPôle propose aussi dans ce cadre une sélection de livres et de CD autour du chanteur et du jazz manouche (vous pouvez retrouver sa composition sur son portail ici).

 

© Philippe Noisette

 

© Philippe Noisette

 

 


Thomas Dutronc à la rencontre de 450 collégiens par LavenirPousseEnAnjou

 

WP_20160118_038

Votre serviteur, Matthieu Daneau, présentant l’album dédicacé et la sélection documentaire du BiblioPôle autour de Thomas Dutronc

Partagez cet article :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Laisser un commentaire